Archives

La lettre de L'Agora

une agora, une encyclopédie

Volume 14 - Numéro 3
Quelle liberté, à quel prix ?
Mars 2022

Depuis le début de l'invasion de l'Ukraine, le mot liberté est souvent associé au mot impuissance . L'Europe voudrait bien cesser de financer l'effort de guerre des Russes, elle ne le peut pas car elle a besoin de leur pétrole et de leur gaz pour s'assurer d'un confort devenu une condition de ses libertés. Pour cette raison et bien d'autres, il importe d'introduire un supplément d'ordre dans la multitude des sens du mot liberté. C'est l'œuvre des siècles certes, mais cette œuvre chacun doit toujours la recommenser pour son propre compte, comme pour celui de son pays et de sa civilisation.

On ne peut pas accumuler trop de biens matériels sans en priver les autres et sans appauvrir la planète, tandis que les biens spirituels s'accroissent d'être partagés, rendant le bonheur compatible avec la simplicité, condition du respect de la maison commune. La musique de Bach en est un bel exemple. Comment placer ces biens au sommet et les cultiver à grande échelle sans renoncer aux biens matériels qui donnent la force militaire de les défendre? Et, d'abord, comment éviter que cette force ne devienne offensive et par suite oppressive ? C'est la mission de l'OTAN. Mission impossible ? Le mot démocratie , également associé au mot liberté, ne prend tout son sens que dans la réponse à ces questions.
 

Les biens matériels nous permettent aussi de publier cette lettre et de maintenir notre site.

Pour faire un don >

Abonnement

Vous avez reçu cette lettre d'un ami ?
Cliquez ici pour vous y abonner . Pour consulter les archives de la Lettre.

 

SOMMAIRE


Ukraine
Liberté
Pandémie
Livres
Poésie printanière

 

Ukraine

À notre ami Stéphane Stapinsky

La question de l'Ukraine vue par Soljénitsyne en 199

Alexandre Soljénitsyne

Immédiatement après la chute du mur de Berlin en 1989, Soljénitsyne publia un livre intitulé : Comment réaménager notre Russie, réflexions dans la mesure de mes forces. Nous reproduisons ici deux passages de ce livre paru en français chez Fayard en 1990.

Ukraine : La chaîne humaine de 1990

Jacques Dufresne

Pour mieux comprendre la situation en Ukraine en cet hiver 2022, j'ai relu La gloire des nations ou la fin de l'empire soviétique (1990) d'Hélène Carrère d'Encausse. J'y ai retrouvé des pages saisissantes sur les chaînes humaines qui furent organisées dans les pays baltes le 23 août 1989 puis le 20 janvier 1990 en Ukraine. Dans ce document, un résumé de La gloire des nations suivi de pages sur les deux chaînes humaines.

De la tendresse avant toute chose : le Trio Marenych d'Ukraine

Stéphane Stapinsky

« Et, ce qui est un très bon signe, plus j'en multiplie les écoutes, plus cette musique m'enivre et m'émerveille. Ces splendides mélodies me reviennent sans cesse en mémoire ».

Guerre et paix selon les philosophes

Jacques Dufresne

D'Héraclite à Heidegger et Simone Weil.

 

Liberté

La liberté, le mal, la vie, la mort

Jacques Dufresne

Si le mal n'existait pas, tout irait pour le mieux, mais dans ce meilleur des mondes, notre autonomie se limiterait au choix superficiel entre des objets et des projets  nous n'aurions pas ce don suprême, méritant pleinement le nom de liberté, de choisir entre le bien et le mal. Nous n'aurions que des préférences, point d'engagements profonds et durables pouvant aller jusqu'au sacrifice de notre vie pour des êtres et des pays aimés.

Au secours des évidences

Jacques Dufresne

Gustave Thibon (1903-2001). De ce sage qui fut pour nous un ami et un maître, voici un ouvrage posthume destiné au grand public. Un ouvrage hors du temps qui semble écrit pour un temps babélique, le nôtre, où l'on joue avec les choses comme avec les mots. La liberté est l'une des évidences en cause. (Mame, Paris, 2022)

La liberté et les sciences humaines

Gustave Thibon

La liberté – mot magique inscrit dans l'essence même de l'être humain, objet des aspirations les plus hautes comme des revendications les plus vulgaires. Libres même et surtout quand, instruits par les sciences humaines, nous prenons acte de ce qui nous détermine à notre insu. La limite et l'obstacle reconnus sont déjà à demi franchis.

Le confort et la liberté

Gustave Thibon

« Et que resterait-il du confort modèle suédois si leurs puissants voisins de l'Est s'avisaient d'envahir leur péninsule ? D'où l'évidence de la conclusion : celui qui préfère le bien-être à la liberté s'expose au double naufrage de la liberté et du bien-être. »

La liberté dans l'adversité

Laurent Grenier

Par Laurent Grenier, penseur quadraplégique. Dans le prolongement des idées de Isaiah Berlin; il s'agit de faire brièvement la distinction entre une liberté de principe (droit d'agir conformément à ses désirs, à l'intérieur de certaines limites définies par la loi) et une liberté de fait (capacité effective de tirer parti de ce droit, grâce à un ensemble de circonstances favorables). Ces deux faces de la liberté sont complémentaires et nécessaires à l'épanouissement humain.

Harry Potter et la chambre des regrets

Philippe Lorange

Harry Potter : courage, fidélité à ses amis et à ses principes. Au lieu de célébrer ces grandes valeurs dont ils auraient bien besoin en ce moment, les Occidentaux, Américains en tête, accusent de transphobie J.K.Rowling, l'auteur des romans.

 

Pandémie

Un Québécois à Mexico

Jacques Dufresne

Ce livre de Jérôme Blanchet-Gravel est le récit d'un double choc culturel. Unité de temps : tout se passe pendant la pandémie. Multiplicité des événements : mariage de l'auteur avec Rosario, une Mexicaine, naissance de leur premier enfant, va et vient hasardeux entre le Québec confiné et un Mexique qui ne peut ni ne veut se résigner à ce luxe

Francine Pelletier et Le Devoir

Jean-Claude St-Onge

Notes liminaires sur l'efficacité des vaccins et la liberté d'expression. J.-Claude St-Onge, professeur de philosophie, auteur de L'envers de la pilule. Les dessous de l'industrie pharmaceutique ; Les dérives de l'industrie de la santé; DSM : fiabilité et validité des diagnostics ; Tous fous ? L'influence de l'industrie pharmaceutique sur la psychiatrie ; TDAH ? Pour en finir avec le dopage des enfants.

CUI-CUI #10 : Recension : effets indésirables des politiques de confinement

Pierre Biron

On l'attendait depuis longtemps. Une synthèse méthodique avec méta-analyse sur la bienfaisance et la malfaisance des contraintes, que ce soients les « assignations à domicile », les fermetures commerciales précarisantes, l'isolement des gens fragiles déjà esseulés, l'éducation et les soins virtuels, ou les coupures dans les rencontres administratives, associatives, artistiques, sentimentales, professionnelles, humanitaires, amicales et familiales.

La pandémie sur l'agora mondiale

Jacques Dufresne

La pandémie a provoqué bien des divisions regrettables, mais elle a aussi été l'occasion d'une multitude de conversations qui pourraient s'avérer fécondes si nous le voulions bien. Quelles leçons tirer de cet immense choc des idées ? En voici quelques-unes.

  • La conclusion de Bill Gates
  • La pandémie au Mexique et au Québec
  • Rigueur élémentaire dans l'évaluation des vaccins
  • Science et politique selon Karl Popper
  • La pensée complexe
  • le sens du lointain
  • Compassion pour les vieux
  • Le risque zéro en médecine

Ehud Qimron, un nouveau Semmelweis ?

Jacques Dufresne

Qimron à ses collègues : « Vous avez refusé d'adopter la Déclaration de Barrington, signée par plus de 60 000 scientifiques et professionnels de la santé. »

 

Livre

Après la chrétienté

Philippe Lorange

« Si Dieu est mort, alors tout est permis » prédisait l'un des personnages de Dostoïevski. Est-ce bien le cas? La réalité de nos sociétés sécularisées nous démontre que l'écrivain russe a fait ici fausse route. Certes, nous basculons dans un autre monde, mais celui-ci n'est ni nihiliste ni décadent : il est un « palimpseste », une nouveauté calquée de l'ancien monde. Dans son tout nouvel essai, La Fin de la chrétienté, Chantal Delsol s'efforce de dégager la signification de ce bouleversement civilisationnel.

 

Poésie printanière

Éclaircies du silence

Cajetan Larochelle

Cajetan Larochelle, philosophe, auteur de Compagnon de la terre.

 

Questions ou commentaires: editeurs@agora.qc.ca